marmor. Oil painting

What do you want to do ?

New mail

Porte en imitation ronce de noyer. Door, imitation of walnut and burr.

What do you want to do ?

New mail

Imitation oak wood for this office door.

What do you want to do ?

New mail

imitation of oak. oil painting

What do you want to do ?

New mail

Maalaus Pitäjänmäen Kirkolle. Akryyli, 2,2 X 1.5 m

eye contact

In the train

a mural for a “vintage” house

A mural in a bedroom

Agneta has a new window in her room overlooking a quiet beach. It was a pleasure to make this mural for this person who appreciates art.

Incitation à la gravité – calling to gravity

at the terrasse…

in the café…

in the train…

Principe de jouissance/Principle of enjoyment/Nauttimisen toimintaperiaate (Gouache)

Il aurait dû…/hänen olisi pitänyt…/he should have… (Gouache)

Une coccinelle perplexe/hämmentynyt leppäkerttu/confused ladybug

Le passage

gouache

La “New-Yorkaise”

new face shop (gouache)

L’envie/himokkuus/envy (gouache)

INRI 2

Archimède et la mouche

Devoir d’ingérence

Archimède à la gouache

modèle vivant 18.10.2016

model

Résultat d’une séance de dessin à Sarjakuvakeskus. Moments de calme et de concentration…

Drapé…

kangas

Encre et gouache sur toile de lin (2015)

La Grande chaumière… suite.

femme2

En fouillant dans mes vieux cartons…

drape1

drape2

drape3

Une vieille dame

rouva

Au café Gaudeamus…

gaudeamus

Modèle Vivant

Des centaines de dessins que j’ai fait à la Grande Chaumière, aux Arts Déco, il ne m’en reste que quelques uns. Les autres ont dû rester dans un grenier d’une maison où je suis passé, rongés par les champignons et l’humidité…

nainen

 

jf1

Dans le bus…

bus

Au bistrot

café

l’esprit est là, au coeur des images évanescentes, constamment en mouvement, les idées surgissent et disparaissent.

Le bistrot est plein de paroles, de regards par ici, plus loin ou alors ils se perdent dans un ailleurs que je soupçonne.

Un rire en bière claque quelque part ; les vies se frottent, s’emboîtent ou se heurtent. Ce sont des images qui s’échappent, envahissent l’air bleu et orange, se mirent dans les verres, se répandent jusqu’au fond des tasses et se meurent par d’autres mots, d’autres idées, d’autres personnages.

E.L.

Dans un parc de Paris. Réveil et petite activité

vieux1

vieux2

mon copain

J’ai eu pendant longtemps un ami. Il a disparu il y a des années. J’ai trouvé sur internet quelques traces de lui, c’est tout. Je l’ai dessiné dans un café au temps où on pouvait encore y fumer. J’ai fait des centaines de croquis dans les cafés, j’y ai écrit, rêvé… Le cendrier qui a disparu, malheureusement, était un formidable motif : c’était un pivot autour duquel toute l’image s’organise. Avec ses quatre petites encoches, il est comme une boussole qui indique les points cardinaux.

jf5

Pour ce dessin, javais écrit un petit texte :

Il demeurait assis là et, derrière mon carnet griffonné, n’avait même pas songé à devenir modèle pour un instant.
Ses yeux étaient des trous et dedans il y avait des lueurs prisionnières.
Quelques fois, son regard obliquait comme si j’était celui qu’il fallait oublier.
La bière qu’il faisait entrer abondamment en lui évoquait la paix d’une destruction d’un corps tenace.

E.L.

Chez moi, il y avait un grand fauteuil récupéré dans la rue. Il aimait bien s’y enfoncer et se livrer à de sombres méditations.

jf3