Au bistrot

café

l’esprit est là, au coeur des images évanescentes, constamment en mouvement, les idées surgissent et disparaissent.

Le bistrot est plein de paroles, de regards par ici, plus loin ou alors ils se perdent dans un ailleurs que je soupçonne.

Un rire en bière claque quelque part ; les vies se frottent, s’emboîtent ou se heurtent. Ce sont des images qui s’échappent, envahissent l’air bleu et orange, se mirent dans les verres, se répandent jusqu’au fond des tasses et se meurent par d’autres mots, d’autres idées, d’autres personnages.

E.L.

Leave a Comment